Famille

Chat stressé : comment le relaxer ?

apaiser chat

Un voyage en voiture, un nouvel appartement, de nouvelles odeurs, un nouveau colocataire (poilu ou non)… Il ne faut pas grand chose pour agiter nos amis les chats. Méfiants de nature, certains sont particulièrement craintifs et leur cœur s’emballe à la moindre contrariété. Alors, comment apaiser son chat ? Suivez nos conseils !

Reconnaître un chat stressé : les symptômes

soigner chat stress

Tout d’abord, il ne faut pas se tromper. Les chats n’étant pas doués de parole, il va falloir déterminer si votre chat est stressé, malade, blessé ou s’il s’agit d’un souci de comportement. Pour cela, ouvrez l’oeil et guettez les signes qui traduisent l’anxiété chez les félins :

  • pipis intempestifs et autres problèmes urinaires,
  • tendance à attraper des maladies à répétition,
  • agressivité,
  • apathie,
  • perte de poils,
  • miaulements à longueur de journée,
  • perte d’appétit.

Les maitre.sse.s de chat le savent bien : aucun de ces comportement n’est naturel. Votre minou est donc en proie à la nervosité et vous le fait savoir par les seuls moyens qu’ils possèdent.

Qu’est-ce qui peut stresser un chat ?

Les chats sont des animaux très fébriles par nature. Changez les habitudes d’un chat domestique et il n’en faudra pas plus pour le stresser. En effet, ils ne gèrent pas bien les changements même les plus infimes.

Cela peut donc aller de l’arriver d’un nouveau conjoint, d’un bébé, d’un autre animal à un déménagement ou même un changement d’heure de repas.

Evidemment, chaque voyage en voiture est source de stress pour lui également alors appréhendez bien les visites chez le vétérinaire. En revenant, votre chat aura besoin de quelques temps pour se détendre. Il en sera de même pour un chat à l’adoption qui découvrira sa nouvelle maison.

animal anxieux

Enfin, le confinement et la présence forcée de ses maître‧sse‧s à la maison pour travailler de chez soi a perturbé plus d’un félin aussi.

Chat stressé : nos solutions naturelles anti-stress

Un tel état de stress, ce n’est bon ni pour votre minou, ni pour vous car cela ne vous met pas de meilleure humeur. Alors voici quelques astuces pour calmer votre chat.

1. Établir la cause de stress et la supprimer (quand c’est possible)

Dans le cas d’une invasion de territoire, aidez votre minou à se défendre. Un chat voisin peut venir piquer dans sa gamelle par exemple. Installez une chatière avec ouverture électronique pour votre chat pucé et ce dernier devrait vite retrouver sa tranquillité.

2. Chouchouter votre chat

Ca parait tout bête mais parfois, il s’agit d’un traumatisme (une visite chez le vétérinaire ou un “intrus” dans la maison par exemple) pour perturber complètement votre petit compagnon. Dans ces cas-là, il suffit simplement de faire acte de présence (et d’y mettre du coeur évidemment) afin d’améliorer ses conditions de vie. 

Prenez-lui de meilleures croquettes, multipliez les jeux et les griffoirs, investissez dans un nouveau coussin bref…

Montrez-lui que vous essayez de le rassurer.

Faites quand même attention à ne pas chambouler ses habitudes comme ses heures de repas : cela pourrait aussi contribuer à le perturber malheureusement.

N’oubliez pas pour autant de le câliner, le caresser, lui parler doucement. Petit à petit, votre chat devrait se sentir un peu mieux avec toutes ces attentions mais soyez patient : son trauma ne se résoudra pas en quelques heures.

Attention, en cas de miaulements intempestifs de nuit, ne donnez pas suite à ses appels. Essayez plutôt de lui donner de quoi se distraire en journée ou des jouets de nuit pour tromper son ennui.

3. Créez et respectez son coin de tranquillité

N’allez pas chercher votre animal, laissez-le venir à vous. Les chats sont indépendants par nature et ont besoin de tranquillité, sans compter qu’ils n’aiment pas être forcés. Aménagez-lui un endroit au calme avec coussins et gamelles et laissez-le tranquille quand il s’y rend. Cela lui permettra de regagner confiance en lui, en vous et en son environnement. 

Chaque chose en son temps et prenez votre mal en patience. Ça finira par passer, vous verrez !

4. Ne le grondez pas (trop)

Malgré ses bêtises, n’oubliez pas que votre chat est stressé. Le gronder pour avoir fait ses besoins au mauvais endroit ne fera que renforcer son anxiété. Donnez lui plutôt des raisons de ne plus le faire en ajoutant une 2e litière, en changeant de marque ou en la nettoyant plus régulièrement. Il se détendra petit à petit ainsi !

calmer chat

5. Opter pour les huiles essentielles

Comme pour les humain, le chat est sensible aux huiles essentielles : valeriane officinale ou encore camomille romaine peuvent l’aider à se détendre mais attention, il y a des règles à respecter si vous utilisez un diffuseur :

  1. ne pas le piéger ou le forcer à respirer,
  2. ne pas mettre de coton ou mouchoir imbibé dans sa caisse,
  3. utiliser des huiles en faibles concentration,
  4. pas d’huile irritantes pour les muqueuses.

Bref, pas d’inspiration directe sous peine de le blesser !

Si, malgré tous nos conseils, votre chat reste déprimé ou apathique, direction le vétérinaire. Peut-être qu’il faut quelque chose de plus fort à votre compagnon comme des médicaments, des phéromones en spray ou autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.