Travail

Comment se manifeste le stress au travail ?

consequence stress professionnel

Le travail n’est pas toujours rose ! Si certains s’épanouissent dans leurs tâches ou leur relation avec leurs collègues, ce n’est pas le cas de tout le monde. Hommes comme femmes, cadres ou non, peuvent expérimenter une angoisse de plus en plus grandissante à l’idée de travailler. 

L’important, c’est de traiter les symptômes à temps pour éviter le burn-out. Alors comment reconnaître qu’on est stressé dans le cadre de son travail ?

Stress : les facteurs liés au travail

Les raisons de se sentir stressé.e au travail sont multiples et dépendent autant de l’environnement, du type de métier que de l’individu qui les subit et sa capacité à absorber tout cela. 

Ainsi, un employé administratif peut se sentir perdu face aux ordres contradictoires qu’il reçoit de ses N+1, quand un ouvrier se verra imposer des deadlines très serrées pour finir un chantier. 

En général, on peut citer que les causes de stress professionnel sont liées :

  • à l’intensité et à la (sur)charge de travail ;
  • aux rapports humains et / ou hiérarchique pas toujours positifs entre collègues ;
  • à l’excès d’encadrement et au manque d’autonomie (surtout dans le cadre du télétravail) ;
  • à l’insécurité (physique ou mental, comme perdre son emploi) ;
  • aux exigences liées à son métier, comme la retenue émotionnelle dans le cadre de l’accueil du public ;
  • aux conflits éthiques (non partage des valeurs, obligation d’exécuter quelque chose que l’on approuve pas, etc) ;
  • aux changements impromptus : modification de chefs, d’équipes, fusion d’entreprise, etc..
causes anxiete

Conséquences du stress au travail : les effets sur la santé

Bien évidemment, tous ces facteurs de stress ne sont pas sans répercussion pour la personne qui les subit. Petit à petit, le stress peut nous ronger de l’intérieur, mentalement puis physiquement.

D’abord, on commence par expérimenter un stress intellectuel : difficultés à se concentrer, à être force de propositions, etc. Puis on passe au stade émotionnel, qui peut déborder sur la vie privée : hypersensibilité, crise de larmes, on passe de l’angoisse à l’excitation en un clin d’œil, etc..

Enfin, le corps commence à montrer des signes de fatigue : maux de tête, transpiration, nausées, manque de sommeil, perte d’appétit…

Ouvrez l’oeil et soyez attentif ! Plus les symptômes seront nombreux, plus il sera compliqué de vous relaxer.

Les maladies liées à l’anxiété professionnelle

En effet, passé un certain stade, les symptômes et autres conséquences psychologiques peuvent se transformer en maladie plus sévère.

La plus connue et fréquente d’entre elles, c’est bien sûr la dépression et l’anxiété. En laissant traîner la situation, les préoccupations et angoisses ressenties prennent de l’ampleur. Si en plus, on a l’impression de ne pas être soutenu.e dans la vie comme au travail, il est facile de sombrer.

On peut également citer les maladies cardio-vasculaires ou les troubles musculosquelettiques. Enfin, il ne faut pas oublier non plus les troubles de l’attention qui peuvent paraître anodins en première place mais sont responsables d’accidents de la route par exemple. 

trouble attention

Attention, cette liste est non exhaustive. Il n’existe pas de document précis de maladies liées à l’environnement professionnel ou de risques psychosociaux

Stress au travail : que faire ?

Cependant, n’importe quel souci de santé, pour peur que l’on puisse la relier à son travail peut être considéré comme une maladie professionnelle, entraînant ainsi un arrêt. C’est donc le cas du stress qui peut forcer la personne touchée à se reposer si l’on estime que l’angoisse ressentie entraîne une incapacité de travail de 25 % minimum.

Si vous vous sentez nerveux ou anxieux au travail comme dans votre vie de famille, n’hésitez pas et consultez un médecin qui pourra vous guider vers un traitement ou quelques exercices de relaxation pour apprendre à gérer le stress. En cas de symptômes graves, il pourra également vous arrêter et vous prescrire les médicaments adéquats.

arret travail stress

Si vous vous sentez coupable à cette idée, ne vous en faites pas : une personne trop stressée ne pourra jamais être aussi productive et avoir un effet positif sur une entreprise qu’une personne sereine et bien dans ses baskets.

Alors prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.